•  

    Limonadier

    Solide sur ses assises, le limonadier en main, la nourrice à nectar bien calée, le regard droit et la casquette renversée, notre homme imprime à l’outil une traction délicate pour libérer l’opercule récalcitrant du flacon.

     

    La  générosité empreinte d’abnégation inscrite sur son  visage  est la marque de ces hommes trop rares qui ne sont guidés que par le partage. L’effort n’est pas vain, l’issue de son action est prévisible, le destin de la bouteille est scellé, bientôt le liquide comme le génie de la lampe à huile sera libéré.

     


    votre commentaire
  •  

    Caisse vieux campeur

     

    Après l’édifiante Saintélyon, où, rappelons-le,  les trois engagés du club ont pour deux d'entre eux reliés la ligne d’arrivée en mode marche tendance déambulateur tandis que le troisième au bout  de 35 km espérant, sans doute,  rencontrer Adriana,  s’était précipité dans le premier véhicule abhorrant le sigle de la Croix Rouge, une révision des objectifs s’imposait.

    Tirant les leçons de l’expérience et avec une humilité inaccoutumée les garennes égarés  revoient leur approche de leur participation au Marathon des sables au mois d’avril prochain.

    L’équipement habituellement réservé à la pratique du trail devenant pour la circonstance inutile, c’est tout naturellement que les experts du trail et de la CAP du Vieux Campeur, au regard des performances annoncées, ont dirigé les postulants au rayon marche et randonnée.

    Nous les verrons donc sur les pistes arides et les dunes sinueuses se promener nonchalamment dans leurs amples tenues plus proches de l’équipement du louveteau en quête de son brevet de scoutisme que revêtus de la panoplie du renard du désert  estampillée Olmo.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Une fois n'est pas costume rose

    Deux rescapés du réveillon à la livrée rose du CNSQY se sont retrouvés en haut de la colline de la Revanche pour célébrer le nouvel an.
    C'est en compagnie des excellents membres du CAP Coignières attirés par la majesté du lieu et la soif d'espace que le premier flacon de l'année a été sacrifié.

    Année après année les triathlètes du CNSQY fidèles aux traditions ancestrales vous présentent du haut de la colline leurs meilleurs voeux.

    Un respect que certains seraient bien avisés de reconnaître et d'adopter. 

    Du rose sur le toit des Yvelines


    votre commentaire
  • Marathon des sables.
    Premier entraînement en commun pour les quatre membres de l'équipe Les vieilles godailles.
    Le bilan de la sortie confirme que le niveau est homogène. C'est au même rythme et à l'unisson que la distance a été parcourue.
    Tout espoir est permis et  comme dirait l'aboyeur de la Saintélyon : Finichers jusqu'au bout!.
    Seule ombre sur la dune,le rythme bien que partagé mériterait d'être un peu plus soutenu sous peine de changer le nom de l'équipe en
    Trainards du désert  

     


    votre commentaire
  • Anjou vintage

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires