• Black out

     

    A quelques jours du rdv niçois du Dіmаnchе 26 Juіn 2011
    Le sardoph Maori, retenu dans la sélection nationale de la
    GAMBIE, entame une mutation physique, qui devrait lui 
    éviter le quolibet malveillant sur le podium, lors de la 
    remise des trophés.

    Déjà capable de chanter tous les couplets de l'hymne gambien,
    Maori de Nice, franchi un nouveau pas dans l'intégration 
    de son pays d'adoption en se faisant greffer un corps 
    de recordman de 100 mètres.

    Rien de bien original  pour celui qui avait auparavant 
    expérimenté , avec ses compagnons de bordées , un certain nombre
    de marques de cirage sur la partie protubérante de son individu.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :