• Grand déploiement de la force publique sur le parcours du prologue du Paris Nice où quelques PInkys se sont mêlés aux supporters.

    Labuche, qui venait le matin même, de disputer les premières places aux coureurs du semi de Rambouillet,  devait sans doute avoir le sens de l’observation un peu émoussé  pour ne pas s’apercevoir que le joyeux drille qui vociférait des encouragements à ses côtés pointait à la maison poulaga.

    Il est vrai que le déguisement du gaillard en excité patriotique de bord de route prêtait  à  la confusion,  si ce n’était  un casque de poulet, le fin  Labuche  n’aurait pas détecté  un membre de la rousse.

    On se sait pas si le condé est parti avec le signalement de  Labuche mais il est vrai que ce dernier est aussi repérable sur le côté d’une route qu’accroché au rebord  de la piscine dans la position du  bulot en attente de la marée.


    1 commentaire
  • Un paysage montagneux recouvert de neige avec un azur céleste pour en souligner les courbes dessinées par le vent, comme une invite à la rêverie  et laisser la pensée s’écarter de la trace.  

    Au loin, déjà, les fiers compagnons de randonnée, vandales d’une saison, déchirant à petits pas, comme pour s’excuser d’imprégner dans cette virginale neige l’empreinte de skieurs aventureux.

    C’est le moment pour l’esthète solitaire, conscient de l’éphémère instant pour s’arrêter et s’imprégner du site pour se réjouir du spectacle, et, plus tard , rêver de l’endroit , comme une référence d’un bonheur unique.

    Et, avant de retrouver le chemin tracé à grands coups de spatule pour rejoindre les énergiques défricheurs,  gouter encore  à l’ivresse conjuguée de l’effort et de l’air du sommet.

    Bon d’accord , je me suis fait largué et alors ! 


    votre commentaire
  • A la recherche de l’origine de bugs inexplicables aussi soudains qu’imprévisibles les experts en sont venus à examiner les circuits imprimés des composants électroniques.

    C’est dans ce cadre de recherche et à la surprise générale que le grossissement des puces a révélé dans l’écheveau inextricable des connexions, la présence de deux virus délétères, à visage humain.

    L’incompréhension règne chez ceux qui nous doivent plus que la lumière. Découvrir  les deux compères d’ampères planqués dans les circuits au lieu d’occuper leur poste de travail, repousse encore un peu plus loin les limites du farniente au boulot et laisse dubitatif les chevronnés du contrôle de gestion qui pensaient avoir tout vu en matière de tire au flanc.

    Ces deux-là, n’engendrent pas la mélancolie, peu de chance que l’on retrouve les circuits déprimés.


    votre commentaire
  • Abribus entame son année en fanfare. Ce geek du matos vélo et autres accessoires à technologie avancée a réservé dans son catalogue de  bonnes résolutions une option pour s’équiper de matériel à haute performance.

    Son choix cette année s’est naturellement porté pour un secteur très innovant  susceptible d’apporter une réelle amélioration de confort et d’efficacité. Prêt encore une fois à un sacrifice financier, au mépris de toutes contingences  et autres obligations familiales le voilà résolu à vider le PEL non pas sur l’autel en carbone  des revendeurs  de destrier à pédales mais bien dans un domaine  inattendu dont l’apport, au prime abord, ne paraît pas évident.

    Car oui  cette année  Jean Louis David  sera le fournisseur exclusif d’Abribus. Implant capillaire, postiche, perruque et toupet, tout y passera, le perruquier va s’en donner à cœur joie.

    Quelle vision réjouissante que  d’imaginer notre ami débarqué, en juin, avec ses anglaises fraichement bouclées sur les planches de Deauville.


    votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique