• Dans la Lune

     

    La semaine dernière c'était à Didzy de gouter
    de trop près le pavé parisien aujourd'hui c'est au
    mastard, l'extra-terrestre de la planète triathlon,
    de rayer le bitume.

    Après Dampierre, après La Boissière, après le Mesnil,
    et à la veille de ses vacances c'est à Amblincourt que le
    mastard s'est trouvé un nouveau point de chute.
    Incapable de se souvenir des circonstances du dérapage
    et sans autres séquelles apparentes que des égratignures
    l'accidenté ne se plaignait que d'un endroit.
    Une douleur lancinante émanait de son séant.
    D'où sa grande inquiétude , compte-tenu de la perverse
    personnalité du cycliste qui l'accompagnait , Didzy, de mesurer
    sa période de perte de connaissance...

     


  • Commentaires

    1
    Fixy
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 20:06
    Correctif historique
    Non Monsieur. Le Mastard ne s’est pas vautré tout seul à Amblincourt. Cela manque un peu de panache. Vaillant face à l’adversité anglaise, le Mastard s’est incliné héroïquement à Azincourt.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :