• La folie des glandeurs

     

    La folie des glandeurs


    Sorti de la saison de l'ibère, la Dona Juana d'un jour influencée par une réceptivité émotionnelle au climat madrilène ou peut être, victime de bouffées de chaleur précoces rejoue la scène cuculte relevant du #balancetonpuerco qui a vu Don Salustre claquer des castagnettes sous les assauts répétés de la belle à l'éventail.

    Séquence torride où la belle exhibe ses charmes exacerbés en jouant de poses lascives qui sans atteindre les sommets des productions Jacquie et Michel ne laissent aucun doute sur l'issue de l'entrevue.

    Mais il est possible que le cliché doive moins au cinéma qu'à l'art pictural et soit le fruit d'une synthèse inspirée des œuvres des grands maîtres espagnols Velasquez et El Greco. En dehors de ce blog ou la duègne à toute sa place il ne viendra à personne l'idée de demander à ce que  le tableau soit exposé au grand musée de Madrid sans risquer de rebaptiser le Musée du Prado en Musée du Rateau.


     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :