• Le goût de La Baule

     

    Seul a relever le défi du CD de La Baule Abribus ne rougit pas
    comme un homard mayo de sa prestation du 23 septembre.

    Très peu versé en mytiliculture il laisse derrière lui et dès le départ,
    la bande de moules qui attendait la marée pour s'élancer dans l'eau.

    Médusant la concurrence grâce à son Gir's préparé pour la circonstance,
    il file insouciant comme une sterne portée par la brise marine
    jusqu'à l'aire de nidification.

    Puis léger comme une ballerine du Bolchoï il termine sur un talon pointe
    qui laisse les 50 000 spectateurs dans un ravissement total.


    959 ème
    natation 0:43:52
    Vélo 1:35:04
    CAP 1:01:39
    temps final 3:20:34     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :