• Rosette

     

    Maori  remet  le couvert en rose .

     

     

     

    Au risque de passer pour un original , Maori, qui ne quitte plus la Pinky tenue, ne s'alimente que dans un service assorti aux couleurs de la section.

     

    Du passé faisons table rose  :  il  s'adonne aux  breuvages aux senteurs de provence , ne tolère que le jambon de Paris,  ne supporte le T Bone qu’en cuisson "rosé" et abandonne son teint mat ravageur pour une couperose juvénile.

     

    Nous n’en croyons rien , mais il se dit que dans les moments de solitude il se tire sur le bout rose.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :