• Un monde sans flemme

     

    Les rares présents au rdv vélo de dimanche , se sont étonnés,
    du peu de volonté et de vivacité de l'ami  Youri ainsi que de l'absence
    de Renato.

    Apathique et peu véloce , la tête ailleurs et le regard perdu plus
    loin que la route Youri n'a engrangé aucun des panneaux - sprint
    , laissant la part de gloire à Frigo pourtant novice.
    (voir plus bas)


    Quel sortilège s'est abattu sur celui qui ne laisse à personne
    le soin de remporter le moindre panneau.
    Il se dit dans le peloton que cette fatigue ne serait qu'une scorie
    d'une soirée intime , entre garçons, que l'actualité cinématographique
    aurait provoquée.


    Dommage pour le cyclisme qui perd deux fleurons, le 7 ème art
    y gagne deux cinéphiles avertis.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :